Send us your travel stories, articles and links. Children travel stories welcome. Stories in four languages accepted: English, Français, Português, Español. You do not need perfect english to submit your stories. You do not need a high page ranking to be accepted either. No commercial sites accepted.
Mes autres voyages - Information Grenade- Cartes de la Grenade - Contact Me - Soumettez-moi vos liens

Google

Notre voyage à Grenade

Currency Converter Jour 1- Aruba Jour 2-Barbados Jour 3- Grenada Jour 4- St-Lucia Jour 5- Margarita Jour 6- Curacao Jour 7- Aruba

Nous sommes allés à Grenade, moi et ma femme Tara en 1996 (Mon cousin Derek et ma tante Mary étaient aussi avec nous). Nous sommes arrivés dans la capitale de St-Georges lorsque notre bateau de croisière a fait escale au port, pour permettre aux touristes de visiter cette ile splendide. De la mer, la ville était belle, les maisons colorées de la capitale étaient étalées sur les collines verdoyantes et ennuagées. Derek, notre cousin qui était avec nous a indiqué que cela ressemblait quelque peu à Vancouver, j'étais un peu d'accord, mais les montagnes étaient un peu petites et pas vraiment comparable à la ville canadienne de la Cote du Pacifique. Une autre grande différence c'est que Grenade possédait un cachet tout a fait européen avec ses toits rouges.

La Grenade est une des îles des Caraïbes ou il y a le plus de végétation...une ile verte. Elle est aussi surnommé l'ile des épices elle en produit de nombreuses variétés, plus que partout au monde.

Nous avons dû prendre un petit bateau pour débarquer de notre paquebot, car le port était trop congestionné. A notre arrivé, Il y avait de gros nuages qui cachaient le sommet des montagnes, si j'ose les appeler ainsi. Nous sommes montés abord d'un taxi maritime un peu primitif et sans de gilets de sauvetage, nous avons pris la route vers la plage de Grand Anse, la plage la plus populaire de l'ile et surement une des meilleures des Caraibes. En chemin Nous avons vu l'imposante fortresse du fort George . Un grand nombre de maisons, comme en Europe, comme j'ai déjà souligné, avaient des toits rouges certains avaient meme des toits en métal.

Sur notre chemin beaucoup de poissons volants et argentés sautaient près de notre bateau. Certains ont même tombé à l'intérieur. C'était un spectacle incroyable. Nous sommes finalement arrivés sur la plage de Grand Anse, deux miles de sable blanc, aussi un centre de sports aquatique important. Le voyage en bateau-taxi a été court et peu coûteux. Nous allions assez vite, j'ai eu un peu peur car je ne portais pas un gilet de sauvetage, sachant nager à peine.

Une fois à la plage, Tara et ma tante Marie ont essayé une banane géante , assisent sur celle-ci, elles furent tirés par un bateau puissant qui fillait à toute allure. Elles bondissaient constamment quand elles frappaient la moindre petite vague, on aurait dit un rodéo. Elles ont bien semblé s'amuser à en voir leur gros sourire quand elle débarquèrent de ce gros pneumatique jaune. Derek et moi, pendant ce temps la, nous avons passé notre temps au soleil chaud, à nous faire bronzer la peau pendant que les vendeuses essayaient constamment de nous vendre toutes sortes de bibelots, que d'interruptions. Cela ne me dérangeait pas de voir ces vendeurs au début, mais après de nombreuses rencontres, j'ai commencé à être tanner de les voir roder tout près, ils me faisaient penser à des parasites, et ils obstruaient constamment mon soleil tropical et empèchaient ma peau blanche et hivernale de brunir. Pauvre moi.

Par contre, un gars que nous avons particulièrement apprécié était un bonhomme avec un drôle de chapeau et un grand nombre de photos collées sur sa guitare. Il était un grand charmeur, chanteur et poète. Après nous avoir demandé des renseignement sur notre vie, Il a composé une chanson flatteuse pour qu'il puisse obtenir plus d'argent. Par example, il a chanté: "la belle Tara qui vient de Edmonton qui s'est sauvé du froid" bblah, blah: Tara riait comme une vraie folle ... ce gars-là méritait chaque centime que les touristes lui donnaient. Pendant que nous écoutions ses chansons une dame nous a fait quelques tresses a la mode africaine. Je commençais à être chauve et je n'avais pas assez de cheveux pour faire quoique ce soit de sérieux et a la mode.

Nous avons vraiment apprécié la baignade dans les eaux bleues azurs et claires, même Tara qui ne nage pas beaucoup dans la mer s'amusait follement. Elle adorait ces eaux chaudes, cela ressemblait à notre jacuzzi.

Quelques années auparavant, les Américains avaient débarqué sur cette plage pour mettre un terme à un coup d'Etat. En 1978, après le coup M. Bishop un ami du régime cubain a pris le contrôle de l'île. Certains radicaux de son parti plus tard, l'ont tué. Les États-Unis afin de protéger les onze cents citoyens de leur pays ont envoyé des forces armées. Cette action a été condamné par l'Organisation des Nations Unies. En 1984, un gouvernement de la droite plus modéré, plus adapté aux besoins des États-Unis a été mis sur place.

Nous sommes partis sur un bateau-taxi de nouveau, afin d'entrer en ville , mais avant de reprendre notre bateau de croisière nous avons visité le marché des épices à Saint-George afin d'acheter des cadeaux et des épices.

Pour moi, la Grenade a été absolument tout ce qu'une île des Caraïbes a a offrir: sable, soleil, eaux incroyables et des gens très sympatiques... Parfait avec un grand P.

Derek et moi sur la plage de Grand Anse Beach
Derek et moi sur la plage de Grand Anse Beach

Derek à  St-Georges
Derek à St-Georges

Mes autres récits de voyage


Tips for your next trip